° Le souffle de la vie #JeSuisBruxelles

Autofiction Ce midi, j’ai décidé d’aller me balader. Habituellement, je mange devant mon ordinateur, mais la matinée a été rude au boulot et j’ai besoin de me changer les idées. Je remonte la fermeture éclair de ma veste et frissonne. Tête penchée en arrière, j’inspire profondément. J’expire lentement, savourant ce moment de détente, et commence … Lire la suite ° Le souffle de la vie #JeSuisBruxelles

°Bonne nouvelle

Participation au Festival Champ Libre Thème de la bonne nouvelle – 1000 caractères maximum Appuyée contre le comptoir de la cuisine, Lia ferme les yeux. Elle penche la tête en arrière, détache de ses doigts fébriles le nœud sévère qui retient ses cheveux.

°Ultime épreuve

Ecrire une nouvelle fantasy […] Sous l’arche grandiose qui abritait l’entrée de l’Ecole, je me sentais minuscule. La personnification d’Arété en or pur culminant à neuf mètres de haut était tellement minutieuse que cette statue semblait vivante. Sa vertu pour l’excellence et le dépassement de soi imprégnait chacun d’entre nous. Le grand jour était enfin … Lire la suite °Ultime épreuve

°Rendez-vous secret

Entretenir le suspense Ses paupières lui paraissent tellement lourdes. Elle essaie d’ouvrir les yeux, mais n’y parvient pas. Sa bouche est pâteuse. Ses lèvres craquelées, douloureuses. Elle a besoin d’un peu d’eau. Un son mélodieux lui caresse l’oreille. Elle plisse le front dans un effort, mais n’arrive pas à distinguer les paroles de la chanson. … Lire la suite °Rendez-vous secret

°L’Invisible

Écrire une nouvelle fantastique Ce fichu sac me percute le flanc à chaque foulée, la bandoulière me scie l’épaule. Je suis très en retard au boulot, j’entre en trombe dans le bâtiment. Mon sms à la responsable est resté sans réponse. D’habitude elle réagit, vais-je être sanctionnée ? Ce n’est pas moi qui conduis ce foutu train, … Lire la suite °L’Invisible

°Quiproquo

Inclure les termes « billet de cent francs belge, chronomètre, stylo plume, enveloppe, clou » et un mort. Le regard perdu dans le vide, la mignonne me suçotait gentiment. Elle manquait de concentration, ce qui se ressentait. A force de pratique, le geste était à présent machinal. Presque un réflexe. Néanmoins, cette pulpeuse agitation m’empêchait de réfléchir.

°Antithèse

Ecrire à partir d’un fait divers. Seul. Assis sur un banc face à la Tamise que je ne vois pas. Encerclé par la foule que je n’entends pas. La tête entre les mains, je réfléchis.